Maîtriser le manche de la guitare (2ème partie)

Closeup of electric guitar fretboard with strings

La bête à dompter…

Voici la suite de l’article sur “comment apprendre le manche de la guitare“. Je vais vous livrer ici quelques exercices que j’ai fait (et que je fais encore) lorsque j’apprenais moi-même les notes du manche.

Nouveau : J’ai fait une vidéo avec des exercices complémentaires 🙂

1er exercice : repérer la même note partout sur le manche.

(durée 5 minutes ; outil nécessaire : métronome)

Pour le 1er exercice, vous allez sélectionner le clic du métronome sur 50 bpm (ou 40). Puis vous allez essayer de repérer la note C (do) sur tout le manche (1ère case, 2ème corde du bas – 3ème case, 5ème corde, etc…) . Le but sera de suivre le clic. Une fois que 50 bpm devient trop facile, augmentez petit-à-petit le tempo (70, 80, 100…)

Une fois que vous connaissez C, choisissez une autre note, par exemple F. Et continuez. Il y a 12 notes de musique. Donc sur 2 semaines environ, vous pouvez couvrir les 12 notes.

(Il y a aussi 12 mois dans l’année. Si vous voyez où je veux en venir…)

2ème exercice : Jouer une note au hasard et deviner

(durée 5 minutes ; outil optionnel : métronome)

Pour varier les plaisirs, voici une autre façon de rompre la routine de l’exercice 1 : placez un doigt au hasard sur le manche puis essayez de deviner quelle est la note. Commencez par les 2 premières cordes. Puis sélectionnez une partie du manche (les 5 premières cases par exemple).

Pour deviner : utilisez toutes les techniques que vous connaissez, aidez-vous des octaves, repérez la note d’à côté, essayez d’avoir un repère visuel ou auditif. Si c’est trop difficile, réduisez la zone du manche (1 corde, ou 3 cases).

3ème exercice : S’entraîner avec quelqu’un

(durée 20 minutes ; outil optionnel : métronome)

Un excellent moyen d’apprendre tout en s’amusant (chacun s’amuse comme il peut!), c’est de le faire avec un ami musicien. Aujourd’hui vous décidez de travailler la note G. Le premier joue une note (3ème case, 6ème corde par exemple), puis l’autre doit deviner quelle est cette note.

Autre exercice : vous vous dites que vous travaillez Eb par exemple. Vous allez jouer Eb (1ère case, 4ème corde par exemple) dans une position, puis votre ami va jouer un Eb à un autre endroit du manche (4ème case, 2ème corde) et ainsi de suite. Vous commencez par le haut du manche puis descendez et puis vous remontez.

Cet exercice peut se transformer en exercice d’ear training intéressant : vous jouez une note et puis vous essayez de retrouver à l’oreille cette note. Puis vous inversez les rôles.

Croyez moi, j’ai déjà pas mal travaillé comme ça entre amis (pas que pour le repérage du manche), et c’est très ludique. Et surtout vous n’allez par voir le temps passer. Quand vous le faites tout seul, au bout de 10 minutes, vous en avez marre et vous pensez déjà au goûter de 4 heures. Mais avec quelqu’un, vous pouvez le faire facilement 2 heures sans vous en rendre compte. Bref vous risquez de progresser… tentant non?

Oubliez le jeu en réseau ou le baby-foot. Passez au repérage de notes.

4ème exercice : prendre une position de gamme et dire à haute voix le nom des notes.

(durée 10 minutes, pré-requis : connaître les positions de gamme)

Syndrome du guitariste #225 : je connais mes gammes dans toutes les tonalités, mais si on me demande les notes de ces gammes, … je ne suis plus là.

Vous « connaissez » déjà vos gammes, mais en fait vous connaissez surtout les positions. Les notes sont des « points » sur le manche mais vous ne voyez pas encore les notes. Faites simple : prenez une position que vous connaissez sur une octave (la bonne vieille position à 3 notes par corde) et dites à haute voix le nom des notes. Le bénéfice indirect sera que vous allez connaître vos gammes – je veux dire le nom des notes de ces gammes. Quand vous penserez à La bémol par exemple, vous ne verrez pas seulement la position à la 4ème case du manche, vous penserez Ab Bb C Db Eb F G.

Option : vous pouvez chanter ces gammes. Vous pouvez aussi chanter les degrés de ces gammes de manière aléatoire (par exemple en C : F, G, D, C, B, E, A, etc…)

Une fois que ça devient trop facile, voici un exercice redoutable (que m’a inspiré le fantastique Nir Felder) : choisissez une gamme et commencez en haut du manche. Jouez cette gamme sans utiliser aucun pattern connu en traversant le manche. Vous allez créer un nouveau pattern à chaque fois. Vous pouvez aussi jouer dans différentes octaves pour éviter au maximum toute création de pattern.

5ème exercice : Le déchiffrage !

(durée 15 minutes ; outil suggéré : les bouquins de Leavitt)

Le déchiffrage, ou le point fort de tous les guitaristes.

Bon ok, je reviens à la réalité : la bête noire des guitaristes. Ce n’est clairement pas mon point fort, j’essaye de me « guérir » par un traitement homéopathique régulier de William Leavitt.

Effectivement le déchiffrage ce n’est pas évident si on ne l’a jamais fait. Si c’est le cas, alors je vous recommande l’ouvrage suivant : Méthode Moderne de Guitare vol 1

Dans cette méthode vous allez commencer vraiment tout doucement par des rondes et des blanches en  première position. La première position permet de commencer à déchiffrer rapidement car généralement les guitaristes connaissent quand même le nom des cordes (généralement).

Ensuite vous pouvez faire les exercices de Leavitt en 5ème position (5ème case). Une fois que vous êtes familiarisé avec le Volume 1 de Leavitt, je vous suggère : Melodic Rhythms for Guitar . Personnellement j’aime beaucoup cette méthode car les thèmes sont plutôt sympas et il y a de nombreux exercices rythmiques (d’où son nom). En plus les grilles d’accord sont intéressantes et constitueront un challenge à faire par la suite ou en parallèle.

 

Vous voilà équipés avec plusieurs approches pour vous permettre de maîtriser le manche de la guitare. Pour finir : soyez créatifs ! Inventez vos propres exercices ou façons d’apprendre le manche.

Vous pouvez très bien essayer de composer quelque chose pour apprendre les notes du manche. Les bénéfices ne vous sauteront pas aux oreilles tout de suite, mais si vous investissez quelques minutes régulièrement, alors un jour, vous récolterez les fruits de votre labeur.

N’hésitez à partager dans les commentaires vos meilleures stratégies pour apprendre les notes du manche !

Recherches utilisées pour trouver cet articleMaitriser le manche, maitriser le manche de la guitare 2eme partie

Author: Cyriaque

Share This Post On
468 ad

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *