Pourquoi 90% des méthodes de guitare sont inutiles (et comment y remédier)

méthode de guitare pour débutant

Une méthode de plus?

Certains collectionnent les guitares, je suis un collectionneur de méthodes de guitare. Je pense qu’une bonne partie du C.A d’Amazon dans cette catégorie vient de moi !

Il est très rare qu’on me parle d’une méthode et que je ne la connaisse pas. Je pense que la cause de cette maladie :), c’est tout simplement que je suis passionné par la pédagogie, plus spécifiquement, par la façon dont un auteur va présenter sa pédagogie.

J’essaye donc de me mettre à jour et même si je n’ai quasiment jamais fait une méthode du début à la fin, j’aime bien les parcourir et m’en inspirer.

Pourtant, même si certaines sont géniales, et que le contenu est, dans beaucoup de cas exceptionnels, je crois qu’elles sont inefficaces. Du moins, elles ont été inefficaces longtemps pour moi jusqu’à ce que je comprenne ce qui n’allait pas.

Attention, je ne remets pas en doute les auteurs, car à nouveau, je me répète, le contenu est souvent incroyable et peut faire vraiment progresser.

Je pense que la source de cette inefficacité n’est pas le fait de l’auteur mais bien du lecteur, ou apprenti guitariste que nous sommes tous lorsque nous ouvrons une méthode de guitare.

J’ai établi un listing des plus gros problèmes des méthodes de guitare et comment y remédier :

 

Problème n°1 – La plupart des méthodes de guitare donnent le contenu mais n’organisent pas la façon de la travailler

 

Qui n’a jamais acheté une méthode et 2 semaines plus tard (voire 2 jours après), cette dernière se retrouve aux oubliettes?

C’est ce qui arrive dans bien des cas, et la raison est simple : vous avez toutes les pièces pour l’assemblage, mais vous n’avez pas de notice pour vous aider à organiser votre assemblage. Bref vous n’avez pas de méthode pour appliquer la méthode !

C’est bien normal, c’est à vous de le faire! Mais encore faut-il savoir le faire.

Si vous décidez de commencer une méthode de guitare, la 1ère chose à faire, c’est de vous organiser pour passer du temps dessus, et surtout (et c’est là le point important) de vous organiser dans le temps. C’est simple mais quasiment personne le fait. Décidez au préalable, avant de commencer, le temps que vous avez à accorder à cette méthode. Notez les moments de la semaine où vous allez travailler. Si vous n’avez pas de temps en ce moment, ne commencez pas, tout simplement.

Une méthode c’est bien, mais il faut développer une stratégie pour que le contenu de cette méthode finisse par arriver dans votre tête et vos doigts.

 

Voici quelques stratégies pour vous aider :

  • Créez un fichier texte ou prenez un petit carnet dans lequel vous loggez (inscrivez) les moments que vous passez avec cette méthode, en outre, vous allez pouvoir noter les choses à travailler, les pistes à suivre, vos points faibles, vos épiphanies, etc.
  • Partagez le challenge avec un ami. En effet rien de mieux que d’avoir un partenaire qui est dans la même galère que vous pour bosser ensemble et se soutenir mutuellement.
  • Faites un pari sur stickk.com (un site où vous pariez que vous ferez telle activité et où, si vous échouez, vous devez donner une somme d’argent au parti politique que vous détestez !).
  • Utilisez l’application coach.me pour créer une habitude.
  • Inscrivez vous à un forum et partagez vos avancées.
  • Parlez en à votre prof et établissez des mini-objectifs.

 

 

Problème n°2 – Toute l’information est donnée en même temps = procrastination en vue

 

Qui n’a jamais ouvert une méthode de guitare en commençant par la fin? Pour moi c’est la meilleure façon de ne jamais rouvrir une méthode. La procrastination ou l’art de remettre au lendemain nos exercices de guitare du jour va bien souvent s’installer. Pourquoi?

Quand vous voyez toute cette information, la réaction sera celle de l’overwhelm, c’est à dire que vous êtes submergé par l’information, il y en a juste trop. C’est le phénomène de « Paralysis by Analysis » (l’analyse qui vous paralyse). La conséquence c’est que vous êtes paralysé : vous n’allez tout simplement plus agir du tout.

Le meilleur conseil que je pourrai vous donner : passer le plus de temps possible sur une idée, une page ou un exercice. Faites UNE seule chose : commencez quelque part et finissez. Aussi petite soit cette chose, avoir fait une petite chose jusqu’au bout sera toujours meilleur que d’avoir survolé 10 sujets.

Plus vous aurez passé de temps sur un concept, plus il sera digéré, plus il vous restera quelque chose de cette méthode.

 

 

Problème n°3 – La méthode ne peut pas détecter votre véritable niveau à la guitare !

 

Qui n’a jamais en effet ouvert une méthode de guitare « pour débutants » et voilà, douche froide, il ne comprend rien. « Pourtant je croyais que c’était « pour les nuls » ! « 

Remède : Demander de l’aide à quelqu’un de plus expérimenter, ou d’un prof de vous guider.

Si vous débutez totalement en guitare (ie. vous ne savez même qu’il y a 6* cordes dessus), je pense qu’un petit passage chez un prof va vous faire permettre de vous éviter quelques crises de nerf.

C’est pour cela que je recommande les méthodes surtout pour les gens un peu avancés ou qui sont déjà structurés dans leurs apprentissage.

*même si de plus en plus on voit des 7, 8, 9 cordes!

 

 

Problème n°4 : Le manque d’adaptabilité

 

 

Souvent on croit qu’une méthode doit être suivie de A à Z pour avoir un quelconque effet. Mon conseil c’est qu’il faut essayer d’adapter une méthode aussi à son niveau, ses besoins, ses envies.

Prenez une méthode comme un point de départ ou une manière d’aborder la guitare. Au final, la méthode ne va rien vous apprendre, c’est vous qui allez créer l’information et retenir quelque chose. Il faut lire entre les lignes.

Je vois une méthode de guitare comme une source d’inspiration, ou des pistes que je dois chercher à creuser moi-même.

 

Soyez créatif. Dites vous, et si je prenais cet exercice et…

  • j’essayais d’écrire une variation,
  • j’essayais de l’exporter dans une autre domaine, (prendre un exercice de rythme et le transformer en exercice technique ou un exercice de rythme en exercice technique)
  • j’essayais de faire son contraire, (au lieu de jouer très vite, si j’essayais de jouer très lentement à 15 ou 20 bpm par exemple)
  • j’essayais de l’adapter à un autre problème que j’ai en ce moment (ma main droite, mes changements d’accord)

 

Le but final c’est de créer soi-même ses propres exercices de guitare afin de pouvoir travailler sur nos propres faiblesses ou au contraire développer nos forces.

J’espère que cet article vous a plu, n’hésitez pas à me dire dans les commentaires, quels sont vos méthodes de guitare préférées et ce que vous en avez retenu !

Author: Cyriaque

Share This Post On
468 ad

2 Comments

  1. Réflexion très intéressante sur le sujet des méthodes.

    Un bon coaching est effectivement indispensable.

    J’aime beaucoup 🙂

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *